La cindynique ... la planète! - (Merci à Anni)

Publicado en por djibi

 



Ah ? Mais qu’est-ce donc que la cindynique, se demandera-t-on.
Sachez que c’est la science qui étudie les risques.

On l’appelle aussi « science du danger » et elle s’intéresse plus particulièrement aux risques industriels et plus spécifiquement aux risques majeurs.
Cette dénomination a été créée lors d’un colloque tenu à la Sorbonne. Son objectif est de répondre à ces quatre questions :
- Comment identifier le risque ?
- Comment le mesurer ?
- Quelles en sont les conséquences ?
- Comment le contourner ?
Cette science combine des aspects de sciences naturelles (géologie et météorologie pour les catastrophes naturelles) ; chimie et physique pour les catastrophes industrielles ; des aspects de sciences humaines (psychologie, urbanisme, économie). Cette multidisciplinarité en fait un domaine de l’ingénierie.
La cindynique s’applique aux risques industriels (comme le risque nucléaire), aux risques naturels (incendies de forêts ou avalanches, par exemple) mais aussi aux risques économiques (notamment conséquences de la mondialisation), psychologiques, urbains.
La cindynique utilise souvent la notion d’événement non souhaité (ENS), et d’effets pervers.
Telle est la définition que l’on peut trouver si on se donne la peine de la chercher.

Ces Evénements Non Souhaités !…
Et il se fait qu’en matière d’ENS, nous sommes particulièrement gâtés ces temps-ci. Tchernobyl ; crises financières à répétitions ; nuage volcanique, j’en passe et des meilleurs.
maree-noire-oiseau mazoutéAujourd’hui fuite de pétrole monstre dans le Golf du Mexique après la catastrophe de la plate-forme Deepwater Horizon. Cela va entraîner une pollution sans précédent du littoral, de la Louisiane à la Floride. C’est un immense rivage tapissé de mangroves. On sait leur utilité pour la faune et la flore, notamment la ressource halieutique, car ce sont des maternités à poissons, à crabes, etc…
Cela va mettre en danger économique toute une population qui en vit.
En matière de plates-formes pétrolières que n’a-t-on pas mis en œuvre la cindynique ! Car on doit se poser les questions suivantes : cette explosion de la plate-forme pétrolière était-elle imprévisible ? Et, dès lors, les fuites étaient-elles elles aussi imprévisibles ?
Certainement pas !

L'article complet chez Evolutionnaire.

Para estar informado de los últimos artículos, suscríbase:

Comentar este post

victor 03/19/2016 17:12

pour des compléments sur ce sujet : La cindynique, science du danger, du risque et de la prévention : http://www.officiel-prevention.com/formation/formation-continue-a-la-securite/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=139&dossid=205

Risk in Blue 11/17/2010 10:26



Georges Yves KERVERN est à l'origine des cindyniques.


Il est aujourd'hui décédé mais l'Institut pour la maîtrise des Risques et la sûreté de fonctionnement (IMdR) assure aujourd'hui la continuité de ses travaux.


Si ces questions vous intéressent :


http://cindynique.blogspot.com/