Expérience: Un îlot d'anticapitalisme (merci à Wil du Tarn)

Publicado en por djibi



Marinaleda : Un ilôt d'anticapitalisme
(Source : http://www.npa2009.org)


En Andalousie, le maire et les habitants d'une petite ville ont décidé d'appliquer une politique anticapitaliste.


Si Marx était vivant, il irait vivre à Marinaleda. Une petite ville andalouse du côté de Séville, qui n'a pas été  touchée par la crise et dont le maire Juan Manuel Sanchez Gordillo; est réélu sans discontinuer depuis 30 ans. Pour obtenir un tel résultat, l'édile a commencé par l'essentiel : le droit au logement, au travail, à la santé et à l'éducation. "Il nous a fallu trente ans pour en arriver là. Pas besoin d'être grand clerc, pour comprendre que ce sont nos solutions qui marchent. La spéculation immobilière, elle, ne pouvait rien donner de bon. C'est la cupidité qui a plongé le monde dans la crise. Les gens sont surpris lorsqu'ils lorsqu'ils voient qu'ici, il n'y a presque pas de chômeurs et que tout le monde à sa propre maison. Mais c'est pourtant ça qui  est normal. Ce qui n'a pas de sens, c'est ce qui ce fait ailleurs. Et qu'on ne vienne pas me dire que notre
expérience n'est pas  transposable : n'importe quelle ville [ Lire la suite sur Là-bas dans le Tarn ]

Comentar este post

Miki 01/22/2010 22:03


Ara fa mig any ja vaig parlar al meu blog sobre Marinaleda. Per si us serveix per completar la info, aquí teniu el link:

http://madebymiki.wordpress.com/2009/07/23/marinaleda-un-poble-diferent/

Salut!