Thursday 9 june 4 09 /06 /Jun 12:06


REVENDICATIONS MINIMALES DE L'ASSEMBLEE DU CAMPEMENT DE BARCELONE

A Barcelone, grâce à la sagesse et aux apportations de centaines de personnes, on est en train d'écrire collectivement plusieurs documents de travail dédiés aux différents aspects sur lesquels nous allons nous appuyer pour obtenir un réel changement. Ce sont des documents ouverts, en constante évolution et amélioration.

Celui-ci est seulement l'un d'entre eux. Des sous-commissions travaillent à l'élaboration de documents plus précis et spécialisés qui viendront s'y ajouter.

 

Nous sommes en train de changer le monde. Totalement.

Pendant ce temps, des politiciens qui ne nous représentent pas sont toujours là, navigant à vue et légiférant sur nos vies. C'est pour cela que nous leur présentons quelques mesures qu'ils pourront comprendre facilement et dont nous exigeons la mise en oeuvre immédiate. Nous continuerons notre combat dans la rue jusqu'à l'obtenir.

Attention! Ceci est un document indiquant le minimum exigible. En réalité, ce que nous voulons va beaucoup plus loin.

 

C'est cela que nous allons faire savoir aux maires et aux conseils municipaux élus le 22/05/11. Nous leur demanderons point par point tout ce qui suit, à commencer par le 1er point.

1- Fin des privilèges pour les élus, à commencer par ceux de Barcelone :

  • réduccion drastique du salaire des élus afin qu'il soit équivalent au salaire moyen de la population.

  • Suppression de leurs privilèges en ce qui concerne paiement des impôts, indemnités, années de cotisation et retraites (pour Barcelone, l'économie serait déjà de 500 000 euros par mois au minimum).

  • Interdiction d'une pension de retraite supérieure à la pension maximale établie pour les autres citoyennes et citoyens.

  • Suppression de l'immunité juridique et de la prescription en cas de corruption. Démission des politiciens corrumpus.

2- Fin des privilèges pour les banquiers :

  • Interdiction de tout type de sauvetage ou d'injection de capital aux entités bancaires et aux caisses d'épargne (Cajas). Les entités en difficulté doivent déposer le bilan ou être nationalisées afin de constituer une banque publique sous contrôle social.

  • Remboursement transparent et immédiat par les banques de tout capital public injecté.

  • Régulation des mouvements spéculatifs et sanctions aux mauvaises pratiques bancaires. Interdiction des placements dans les paradis fiscaux.

  • Tous les logements récupérés par les banques suite à l'impossibilité du remboursement des hypothèques deviendront des logements sociaux loués aux familles expulsées. 

3- Fin des privilèges pour les grandes fortunes :

(il suffirait d'appliquer aux 50 plus grandes fortunes espagnoles la réduction de 5% imposée aux fontionnaires et on résoudrait le déficit de l'Etat espagnol)

  • Augmentation du taux d'imposition des grandes fortunes et des entités bancaires. Suppression des Sociedad de Inversión de Capital Variable.

  • Non à la suppression de l'impôt de succession. Récupération de l'impôt sur le patrimoine.

  • Contrôle réel et effectif de la fraude fiscale et de la fuite des capitaux vers les paradis fiscaux.

  • Promotion au niveau international de l'adoption d'une taxe sur les transactions financières (taxe Tobin).

En appliquant ces 3 premiers points, on obtient le budget nécessaire pour solutionner les 4 suivants. L'argent ne manque pas, il est évident que les ressources économiques existent.

4- Salaires dignes et qualité de vie pour tous et toutes :

  • L'économie au service des personnes et non l'inverse.

  • Fixation d'un salaire maximum et d'un salaire minimum.

  • Réduction du temps de travail sans réduction de salaire de manière à ce que tout le monde puisse s'épanouir, penser et concilier sa vie personnelle avec son activité professionnelle. Cette réduction du temps de travail permettra un partage du travail qui supprimera le chômage structurel.

  • Suppression de la réforme des retraites.

  • Sécurité de l'emploi : interdiction des licenciements collectifs ou pour “causes objectives” dans les grandes entreprises qui font des bénéfices; fiscalité incitant les grandes entreprises à ne pas utiliser de contrats précaires alors qu'elles pourraient embaucher en CDI.

  • Reconnaissance du travail lié au foyer, à la parentalité et aux soins des autres.

5- Droit au logement :

  • Expropriation des logements vides qui n'ont pas été vendus pour augmenter le parc public de logements sociaux.

  • Que les villes déclarent un moratoire sur les expulsions pour dettes et sur les expulsions de logements vides squattés.

  • Pénalisation des pratiques de harcèlemet immobilier.

  • La restitution du bien immobilier hypothèqué solde l'hypothèque. Et ce de manière rétroactive, depuis le début de la crise.

  • Interdiction de la spéculation immobilière.

6- Services publics de qualité :

  • Retrait des plans d'économies du gouvernement de la Generalitat de Catalogne. Retrait des plans d'austérité et d'économies qui affectent les services publics au niveau étatique, européen et global.

  • Rétablisement des services qui ont déjà été amputés dans la santé et l'éducation.

  • Augmentation du personnel et des infrastructures de santé pour éliminer les listes d'attente.

  • Augmentation du nombre d' enseignants et des infrastructures pour garantir le ratio nombre d'élèves/classe, le dédoublement des classes et le renfort scolaire.

  • Garantir réellement l'égalité des chances pour l'accès à tous les niveaux d'enseignement, indépendamment de la classe socio-économique. Allouer les ressources publiques uniquement à l'éducation publique. Ecole laïque et de qualité.

  • Financement public de la recherche pour assurer son indépendance.

  • Transports publics de qualité, écologiques et d'un prix abordable pour toutes et tous (CE POINT EST ENCORE EN DISCUSSION).

  • Services publics et gratuits d'attention à la petite enfance et aux personnes nécessitant des soins particuliers.

  • Interdiction de la privatisation des services publics.

  • Soumettre à référendum notre appartenance à l'OTAN.

7- Libertés et démocratie participative :

  • Non au contrôle d'internet. Abolition de la loi “Sinde”

  • Protection de la liberté d'information, du journalisme d'investigation et de son indépendance. Elimination des difficultés administratives qui empêchent l'exercice du droit d'émission des médias communautaires libres et sans but lucratif. Elimination des monopoles de fait sur les espaces radioélectriques.

  • Utilisation de logiciels libres dans les institutions publiques pour les adapter à l'ère numérique à un coût accessible.

  • Retrait de l'arrêté municipal sur le “civisme”: retrait de tout arrêté qui limite les libertés de mouvement et d'expression.

  • Référendums obligatoires et contraignants pour toutes les questions de grande importance (y compris les lois organiques et les directives européennes).

  • Elimination des chasses aux immigrés, retrait de la loi sur l'immigration (ley de extranjería) et fermeture des centres d'internement pour étrangers (CIE). Pleine citoyenneté pour les immigrés.

  • Modification de la loi électorale...(CE POINT EST ENCORE EN DISCUSSION).

  • Etablissement de mécanismes effectifs qui garantissent la démocratie au sein des partis politiques: listes ouvertes, élection directe des conseillers municipaux...(CE POINT EST ENCORE EN DISCUSSION).

  • Discussion et approbation des budgets par les citoyens.

Prochainement, on parlera de la fermeture de quelques industries et corps de métier. Nous demanderons en conséquence la reconversion de ces professionnels et de l'activité industrielle de ces secteurs.

8- Environnement :

  • Le système économique ne peut pas se baser sur la croissance infinie. Ce n'est pas soutenable.

  • Souveraineté alimentaire, appui à l'agriculture paysanne et non à l'agriculture industrielle. Appui à l'agriculture biologique. Interdiction des OGM sur la base du principe de précaution tant que subsistent des doutes sur leur impact sur l'environnement et la santé. Pour une réforme agraire.

  • Consommation responsable et commerce équitable. Eviter les monopoles dans la distribution en garantissant l'accès de tous les producteurs.

  • Avec ces mesures et d'autres, atteindre des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre plus ambitieux que ceux du protocole de Kioto. Pour une vraie justice climatique.

Por djibi - Publicado en: 15M Indignad@s
Escribir un comentario - Ver los 0 comentarios
Volver a la página principal

Proximo Café Repaire en BCN

 

36º Café Repaire 

Miércoles 20M., 20.30
El Glaciar, Pl. Real, 3, BCN
Venezuela:
Revolucion
sin Chavez?
 CAFE-REPAIRE VNZL 1

Contact

Crear un blog en OverBlog - Contacto - C.G.U - Remuneración por el programa "Gana con tu Blog" - Reportar un abuso - Artículos más comentados